loader les envolées

La compagnie Zaoum

Bernadette Gruson

Zaoum signifie « au-delà de la raison ». C’est le sens et l’insensé de ce mot qui anime le travail de la compagnie. Chaque création, performance ou installation cherche à dire ce qui se tait et ouvre le regard sur ce qui se trouve au-delà du cadre. La compagnie interroge notre manière d’envisager l’autre, le corps, la sexualité, les conditionnements culturels et les injonctions de l’éducation. L’écriture de Bernadette Gruson est une écriture du réel, proche de la performance et toujours transdisciplinaire.

En création

Cycle : Sortir de la reproduction, Sortir des violences

Autre chose
ou ce que la domination masculine
fait aux hommes

Création 2023-2024
Écriture et mise en scène
: Bernadette Gruson

Distribution et production en cours

Si on ne naît pas femme, on le devient, on ne naît pas homme, on le devient aussi, et on peut le devenir autrement que par reproduction de la domination profondément instituée. Et il y a autre chose à dire qu’un #notallmen (pas tous les hommes) brandi en défense. Autre chose à faire que renverser le problème et éviter toute remise en cause des violences et des inégalités profondément instituées légitimées par le régime de domination masculine. Autre chose à partager que la riposte, le déni ou le silence pour inventer un nouvel ordre dans nos rapports humains. Autre chose est un solo masculin basé sur des témoignages et faits historiques. À l’instar du solo Quelque chose, il propose une exploration des règles qui ne condamnent pas plus les hommes que les femmes à une mystérieuse fatalité de reproduction.

À gauche du oui,
à droite du non
Chroniques du consentement

Création 2024/2025
Tout public à partir de 13 ans
Écriture et mise en scène : Bernadette Gruson

Distribution et production en cours

Contrairement au proverbe : Qui ne dit mot, ne consent pas. Mais comment consentir, comment savoir ce qu’on veut ou pas, comment dire quand on n’a pas les mots, quand on sent qu’on devrait dire « non ! » mais qu’on ne peut pas, par peur, par sidération, par culpabilité, par admiration, pour ne pas décevoir, pour ne pas passer pour un.e coincé.e. Où se trouve le consentement ? Est-ce un point sur la carte avec la mention « Vous êtes ici » ? Ou un ensemble de points qui témoignent « Vous êtes passé.e par là » ? Consentir n’est pas un lieu de villégiature, c’est un chemin intime et complexe qui se questionne, se construit, se déconstruit, se reconstruit à chaque instant. et dessine une cartographie faite d’une variété de choix autant que de non-choix. Avec ce nouveau texte, Bernadette Gruson fait l’éloge de cette nécessaire et essentielle cartographie pour apprendre de soi et de l’autre, pour s’entendre et non plus se défendre.
La fiction sera celle de la jeunesse, une de ces histoires qui marquent et conditionnent notre rapport à l’autre et à soi, tandis que les témoignages seront transgénérationnels et non genrés pour montrer combien savoir consentir dépasse l’âge, la maturité, le sexe, le genre et l’expérience.

En tournée

Eloge des créatrices

Création 2022 Palais des Beaux arts de Lille
Performance en musée
Écriture et mise en scène : Bernadette Gruson

Écriture et re-création in-situ
Durée d’un parcours : 60 min

“Depuis 2014, je joue dans les musées et lieux d’exposition une performance intitulée Éloge de Fesses. J’ai pu percevoir et faire face à l’affligeante absence d’artistes femmes dans tous les musées où je suis passée. Il m’est apparu donc essentiel de faire l’éloge des créatrices. Je prends le parti de mettre en lumière les œuvres de ces femmes dont les histoires se sont dessinées en creux de celles des ”génies”. M’appuyer sur leur invisibilité pour les rendre visibles. J’aimerais qu’après cette expérience, les publics envisagent leurs visites autrement, en conscience des pleins qui leur sont offerts de voir, et des vides à combler.” Bernadette Gruson

Bibliographie :
Histoire de l’art d’un nouveau genre, Anne Larue, éditions Max Milo
AWARE Archives of women artists research and exhibitions
Guerilla girls
Les grandes oubliées. Pourquoi l’Histoire a effacé les femmes, Titiou Lecocq, éditions L’iconoclaste
Pour une esthétique de l’émancipation Isabelle Alfonsi, éditions Yvon Lambert
Podcast Vénus s’épilait-elle la chatte ? Julie Beauzac, slate audio

Avec le soutien du Palais des Beaux Arts de Lille

To tube or not to tube

Création 2021
Tout public à partir de 13 ans
Durée 1h15
Écriture et mise en scène : Bernadette Gruson

Avec Jacques-Joël Delgado, Dana Fiaque, Zoé Pinelli et Victor Robert
Assistanat mise en scène : Marianne Duvoux
Animation vidéo : Clément Goffinet
Régie générale : Emilie Godreuil
Régie : Lumière et vidéo : Aurore Leduc et Matthieu Radot (en alternance)
Son : Stéphane Lévêque et Samuel Alain (en alternance)
Réalisatrice tournage : Bernadette Gruson
Cadreur/monteur : Antoine Chartier
Cadreuse : Fanny Derrier
Son tournage : Ludivine Pelé
Regard chorégraphique : Cyril Viallon
Production : Nina Cauvin
Diffusion : Margot Daudin Clavaud
Communication : Maelle Bodin

To tube or not to tube explore, sans panique morale ni désir de censure mais avec naturel et simplicité, la question de l’impact de la culture pornographique sur le rapport au corps et à l’autre. Comment se construire, se faire sa propre idée sur le sexe, sur la sexualité, sur l’amour, sur l’autre, quand la gratuité combinée à l’immédiateté du streaming met les mineurs face à des images qui les font passer sans transition du mythe de “la petite graine” au youporn ?
Le spectacle To tube or not to tube est interprété par quatre jeunes acteurs talentueux, accompagnés d’un dispositif d’animation vidéo qui fait écho avec beaucoup de finesse et d’humour aux cheminements et interrogations des jeunes personnages.



Coproduction La Scène, Louvre-Lens, La Gare – Méricourt, La Ferme Dupuich – Mazingarbe, Le Vivat – Armentières, Tandem, Scène Nationale Arras-Douai, Maison Folie Wazemmes – Ville de Lille. Aide à la création DRAC Hauts-de-France, Région Hauts-de-France, Département du Pas-de-Calais, Pictanovo, Aide au développement CNC-DiCRéAM. Bernadette Gruson reçoit pour cette création une bourse d’écriture du Centre National du Livre et le soutien de La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon. Soutiens : Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité (DRDFE), Communauté d’agglomération Lens Liévin (CALL)

Miroir(s)

Création 2017
Installation sonore
Durée d’écoute d’une œuvre : 5 minutes
Durée du parcours : 30 à 40 minutes
Conception, interviews et mise en scène : Bernadette Gruson

Construction : Alain Lebéon et Matthieu Virot
Création sonore : Benjamin Delvalle

Des coiffeuses et leur miroir offrent un face à face singulier avec des oeuvres de l’Histoire de l’Art. Le public est amené à envisager l’œuvre au regard de son propre reflet. Une invitation à écouter le corps, en déplaçant le regard, sans prise de tête. Plonger de l’autre côté du miroir nous amène à porter un autre regard sur le corps et ainsi réfléchir aux assignations qui nous conditionnent.

Co-production Louvre-Lens, POC Alfortville, Tandem / Scène nationale Arras-Douai, Théâtre de Rungis, La Gare Méricourt, Université de Lille, CHU Lille – Centre pénitentiaire Lille-Sequedin, Soutiens DRAC, Région Hauts-de-France, Département du Pas-de-Calais

(Im)permanences

Création 2012
Installation sonore
Temps d’écoute : 5mn/casque
Conception, collectes de parole et mise en plis : Bernadette Gruson

Création son : Ben Delvalle
Ergonomie et bigoudis électroniques : Alain Lebéon et Matthieu Virot

À partir d’un questionnaire, inspiré des de Roland Barthes, Bernadette Gruson a souhaité collecter auprès d’un large public des « fragments d’intime ». À l’instar des fragments littéraires ponctuant l’œuvre de Barthes, ces fragments aussi singuliers que communs composent les montages sonores que vous êtes invité.e à découvrir en vous installant sous un casque à permanente.

Coproduction Hippodrome, scène nationale de Douai
Avec le soutien de la DRAC Nord/Pas-de-Calais et du Conseil Régional du Nord

LesEnvolées_colorisation_BleuVert_Zaoum-to-tube copie

Les Envolées

Bureau d’accompagnement d’artistes

Stéphanie Bonvarlet • Margot Daudin Clavaud • Lucie Ebalard

Siège social & adresse postale
2 bis avenue Becquart
59 130 Lambersart

Bureaux
Le Bazaar, 292 Rue Camille Guérin
59 800 Lille